Remords-moi le Nord

Carette (charette)

Reprise à la Villa Marguerite Yourcenar, au Mont Noir le 24 mai 2019.

Les Vieilles carettes roulent incore. Depuis Calais, et les Feux d’hiver qui les ont vues poindre à l’horizon, elles se sont aventurées dans les festivals conteurs, sur des scènes diverses. Et parfois, chez des amis se sont arrêtées, réinventées et écrites…

D’un trait l’oiseau

Flyer annonce de l’événement

Une soirée des oiseaux

De 18 h à 22 h, le 11 mai 2019 à la Maison de la poésie

Tous les oiseaux crevant le ciel aveugle à coups de flèches

Vous m’avez vu c’est moi le con qui s’envole par vous…


Ludovic Janvier, à qui cette soirée est dédiée

Plutôt que d’une performance on parlera d’un exercice, avec ses modes de répétitions, ces (re)formulations entêtées. Un soir, un long soir de mai, car cela convient au chant rêvé, alternant musiques, exposés brefs et textes poétiques. Aux références symbolistes nous préférons des écritures plus organiques, mimétiques. Poèmes déclenchés par l’écoute…

Compagnie faisan plus

Moto et bouteilles peintes sur un mur

Comme nous avons attaqué la rentrée avec mieux que de bonnes résolutions, on a des résultats épatants, d’une part c’est reparti, la poésie, sur France Culture. Avec quelques auteurs qui nous tenaient à cœur comme Guillevic, Marie-Caire Banquart, Jacques Réda, Sylvia Plath, Georges Perros… On les retrouve sur podcast facilement par ce lien direct : Jacques Bonnaffé lit la poésie. D’autre part, la compagnie ne s’arrête pas…

Compagnie faisan mieux

Stylé et jouissif, spectaculaire, on ne s’ennuie pas une seconde.

Quelques reprises, comme sur les chaussettes, ne sont pas sans âme. L’art de la reprise vaut bien celui des idées nouvelles, il faut avec amour remanier nos projets, garder une marge d’erreur et de progression. C’est désormais l’objectif, dans notre Compagnie faisan mieux.

Sous l’institution, la rage

Bal tragique à Beaubourg par Willem, dessin d'humour

Avant d’exposer cette prochaine soirée à Beaubourg, quelques nouvelles de tournées : nous sommes allés à Cannes, au Théâtre de la Licorne explorer une version légère (en terme d’artillerie) de Chassez le naturel, avec Jonas Chéreau. Tout d’un coup, un autre spectacle fait signe, retour à ses origines, concis et développé comme une conférence dansée.

D’hier à tout de suite

L’équipe Bovary sans Tiago Rodrigues

Entre deux trains – entre vols et rails plus exactement –, puisque quittant une brève retraite au Portugal, nous partons pour Cannes, avec la reprise de Chassez le naturel, un soir unique le 16 octobre. Pendant que d’obscurs dirigeants d’Air France exhibaient muscles et Rolex à ras d’Google, que l’indignation se mêlait aux égouts, agités par Nadine Morano en maillot mono, nous faisions retraite au couvent de Motemor-o-Novo, où tout paraissait plus important, plus intense, sous la direction de Tiago Rodrigues, avec qui nous préparons Bovary et Occupation Bastille pour le printemps 2016…

Pages