Vous êtes ici

Annonces 2005

Message d'erreur

User warning: The following module is missing from the file system: libraries. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1143 of /home/cafougne/ciefaisan/includes/bootstrap.inc).

En 2005 on a fait…

Décembre 2005

  • Répétitions : les Antilopes de Henning Mankell, mise en scène de Jean Pierre Vincent.
  • Le 8 : Roaming Monde de Joseph Danan à Rouen.

Novembre 2005

  • En début de mois, répétitions : Hiver de Jon Fosse à Lyon au Théatre des ateliers.
  • En milieu de mois, répétitions : les Antilopes de Henning Mankell, mise en scène de Jean Pierre Vincent.
  • Le 22 : Bonnaffé Puni, à Douai.

Bonnaffé Puni

Théâtre municipal (création lecture).

Pour n'avoir pas donné de nouvelles depuis… et pour s'être dérobé alors que l'Hippodrome lui offrait de présenter son fameux spectacle Jacques Two Jacques, avec Darras à Douai, quand même ! Pour avoir enterré Cafougnette sans nous prévenir, et attendu qu'en matière de Banquet du Faisan nous pouvons nous caresser le croupion dans cette bonne ville, nous serons tous dans la salle en signe de protestation.

Parce qu'on le tient, parce qu'on a eu vent de prestations scandaleuses en d'autres villes de France, parce que ça se fait de passer dire bonjour, histrion m'as tu vu saleté de parigot tête de veau sauce gribiche, et pour ne pas nous avoir tenu au courant de ses dernières courses littéraires en scènes…

Bonnaffé sera fait, sera fessé, confessé. Bonnaffé devra parler, Bonnaffé devra s'moutrer…

Alors, que nouvelles « comédien » ?… Après Jules Mousseron, le jeune ancêtre émouvant ?… Écho des amis poètes belges, non ? Verheggen, on se le garde au chaud ?… Et puis ces lectures Ludovic Janvier (souvenir d'un Banquet du Faisan sur Wazemmes… Eros et Ludo ça ne vous dit rien ?… On a l'air de ne pas s'intéresser comme ça mais attention, faut pas nous la faire, dès que ça parle un peu de cul et de poésie, croyez bien que nos services travaillent, mauvaise tiêt' va !). Et les amis musiciens ? Sylvain Kassap avec s' clarinette ? Il veut les garder à sa maison ? Comme les poèmes troubles du divin Janvier… et du même coup les bonnes histoires ! Ah ça ne va pas ! Ca ne va pas…

Sommé de ne plus se cacher au fond de la classe avec ses cochonneries littéraires, Bonnaffé sera soumis au test du public, en son théâtre de sa ville natale en personne, soumis aux réprobations éventuelles et aux sifflets, à la terrible séance de rappel en pur patois du Nord et présentation d'un mot d'excuse en ch'ti mi. Il est prié d'interrompre un soir (22 novembre) ses répétitions avec le sieur Jean Pierre Vincent à Paris pour nous donner lecture des actes de sa condamnation et, s'il te vous plaît, nous tourner ça dans une langue correcte, charmante et scénique.

Qu'est ce ce que c'est que ce comique là !

Jacques Bonnaffé profite d'un soir de passage au Théatre municipal pour nous présenter des amis de tournée. Les meilleurs moment de son année, il les passe à la découverte des auteurs, avec Sylvain Kassap et d'autres grands musiciens de jazz. Cette soirée-ci est consacrée à Ludovic Janvier, auteur de Nouvelles et Poète, et sera l'occasion de digressions bavardes, éloges et retrouvailles.

Au programme Ludovic Janvier, mais aussi Jean pierre Verheggen, Jules Mousseron, Marceline Desborde Valmore, Pierre Michon, Jacques Darras.

Octobre 2005

  • 1er et 2 : Sauvez les Apparences ! création de Jacques Bonnaffé à la Ferme du Buisson.
  • Les 4, 5, 6, 7 : Jacques two Jacques à Nancy.
  • Les 8 et 9 : Sauvez les Apparences ! à la Ferme du Buisson.
  • Les 11, 12, 13, 14 : Jacques two Jacques à Nantes.
  • Les 18, 19, 20, 21 : Jacques two Jacques au Théâtre des Ateliers à Lyon.

Septembre 2005

  • 8, 9 et 10 : Roaming Monde (création). Une pièce de Joseph Danan, à Ivry : Gare au Théatre.

Roaming Monde, une pièce de joseph Danan

Durée inédite : 40 minutes. Pièce moderne livrée sans accessoire, elle se déroule sur un territoire panoramique, large scène, grande ouverture. Deux personnages, - une femme d'abord, puis l'homme, un couple - se parlent au portable. Il ne se verront pour ainsi dire jamais, ne se toucheront pas, et rêvent de partir au bout du monde. L'écriture de Joseph Danan est musicale dans ses renversements, ses poussées presque vaines : plus on s'approche plus on s'écarte. Curieusement amoureuse, sa mélopée n'a pas de borne. Evidemment ce ne sont que des mots perdus dans l'espace. Mais reste l'urgence d'aimer, ou le désir comme ultime élégance quand les appareils font le reste, tout le reste. C'est une très belle invention, cette pièce, et magnifiquement profilée. Sa durée : son vertige. La voilà notre objet, comme le petit portable est notre âme, la clé de notre appartenance au monde… Drame d'une conversation limitée, ironie du forfait spectateur, la conversation continuera hors connexion, dans toutes les langues du monde. Roaming Monde est-il écrit sur la notice d'un téléphone GSM ?

  • Le 11 : lecture de Sermons Joyeux de Jean Pierre Siméon à la Fête de l'Humanité.

Sermons joyeux, tel est le titre sans appel

Après avoir évoqué Proférations ou Harangues, Siméon signe d'un titre gaillard. C'est un genre existant, lointain peut-être mais survivant. Il faut croire que ce qui nous arrive a traversé d'autres époques. Les bouleversements irréversibles qui nous distinguent ont déjà suscité sermons, cris de colère et autres chants… Déjà vus le masque des mots, l'envahissement fou des médias, la crème de jour, la peur, ravages et pandémies, la pauvreté générale condition de l'existence bienheureuse de quelques-uns, l'épuisement de la planète. Il est déjà arrivé que la voix des poètes se fasse pressante, qu'il soit temps de hisser le poème jusqu'aux rumeurs de la foule, de le scander grave et joyeux. Il est possible aussi qu'en espérant des assemblées, comme une voile cherche ses vents, la voix profératrice inspire et trouve en elle-même ce qu'elle venait déclamer. Acteurs, nous sommes postés par Siméon au bord du plongeoir : plus haut. Pour mieux voir, et se faire voir un magnifique instant, avant les figures ou le désastre de la chute. S'élever d'un ton, faire jouer la planche, l'élasticité du grondement de la voix, sa montée irréversible incontrôlable. Tenter la grande colère aussi, comme un saut dans le vide, se projeter par la montée en force des mots, sauvés de justesse par eux tous, en grâce.

  • Les 27 et 28 : Jacques two Jacques (reprise) avec Jacques Darras à la La ferme de Val de Reuil en région parisienne.
  • Le 30 : Sauvez les Apparences ! création de Jacques Bonnaffé à la Ferme du Buisson.

Août 2005

  • Du 25 au soir (ou 26) au 29 : festival Mousson d'été à Pont à Mousson.
  • Tournage : les Amitiés Maléfiques, un Film d'Emmanuel Bourdieu.

Juillet 2005

  • Tournage : le Cri, pour la télévison, réalisation Hervé Baslé.