Vous êtes ici

Le blog de Jacques Bonnaffé

Colporteurs dans la GAP !

exposition Di Rosa à la Maison Rouge

A l'occasion d'une Grande Académie de Printemps, une GAP située en Normandie à Duclair pour le festival Terre de Paroles, j'ai proposé de travailler sur la poésie, avec l'idée de la colporter. D'abord de façon orale.https://www.facebook.com/JBColporteur/

Visite à Emmaüs Grande Synthe

Trop écarté de ces réalités, j’essaie par petits bords d’en approcher, comme ce samedi avec Emmaüs ( ici l’entraide et les situations d’urgence, les camps de réfugiés) visite passionnante liée à un spectacle tout frais que nous jouons depuis septembre avec Sylvain Kassap aux clarinettes, le point de départ est une pièce écrite sur la traversée depuis l’Afrique)

En dix-sept qu'on dise stop

le petit bois derrière chez moi

Passées les premières salves et les vœux officiels, il nous reste encore des provisions : nous sommes dans une année toute neuve, avec l’espoir d’y tenir nos bonnes résolutions, pour celles-là je souhaite qu’on puisse dix-sept fois les maintenir. Et pour le reste, aucune entrave, place aux désirs les plus chers et aux souhaits d’un monde meilleur (ça y est, je me fais sourire), le mieux est de n’avoir pas d’idées tout de suite et de penser une année qui en soit pleine.

Bilan du stage " Jugez sur pièces" (décembre à Pernand, ça Vergelesse !)

Affirmer que l’objectif du stage est atteint pourra-t-il suffire à bien décrire le stage ? Dix pièces de théatre d’aujourd’hui parcourues, échangées, certaines mises dans l’espace, explorées en "lecture scénique". Textes inédits, propices aux "explications mouvementées", discussions vives ou recherches spontanées en situation. Une écriture de théâtre passe par l'espace, les participants forment rapidement des petits groupes de travail, une présentation regroupe au final cinq pièces, des extraits de 40 minutes, ( sans décor ni costume), chaque jour des intervalles sont maintenus pour l’échauffement et la pratique d’acteur.

Chantiers nomades, citoyens !

Pour la deuxième fois, nous lançons ce stage "Jugez sur Pièces" consacré aux pièces nouvelles les plus fraîches, dépiautant l'écriture immédiate entre comédiens énervés, sachant qu'au théâtre elle évolue très vite, prenant acte des nouveaux modes d'échanges et d'interactions, des frottements du monde et du dedans cahoté. Il y a des auteurs, beaucoup de visions et d'alternatives insensées contrairement à ce qu'entonnent les ravis du selfie, metteurs en scène occupés à bricoler leur "matériau" ou adapter l'impossible, et souvent à noyer le propos. Un stage organisé à Pernand Vergelesses début décembre 2016. Renseignement http://www.chantiersnomades.com/.

Poésie, le bon pied

Ce samedi j'ai affronté ma petite conférence sur la Poésie devant les enfants. Or j'estime ne pas avoir eu la moyenne. J''étais perché dans des théories, ils s'en fichaient éperdument. C'était à Montreuil au nouveau Théâtre (voir blog ci-dessous). J'ai voulu trop en dire, j'ai dépassé les 40 minutes et puis..
Assez les flagellations, je n'ai pas eu la moyenne, ce jury naturel est impitoyable parce qu'au fond il révèle les abimes de chacun et réclame la clarté.. J'ai tenté sur le week-end de recaler mes idées pour d'autres conférences illustrées. La poésie c'est encore autre chose.

Pages

S'abonner à RSS - Le blog de Jacques Bonnaffé