Vous êtes ici

Le Banquet du Faisan

Message d'erreur

User warning: The following module is missing from the file system: libraries. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1143 of /home/cafougne/ciefaisan/includes/bootstrap.inc).

Faisan quoi au juste ?

La vieillerie poétique avait une bonne part dans mon alchimie du verbe. – Arthur Rimbaud

Aussi simple qu'il est écrit « banquet » c'est un banquet. Et aussi complexe que peuvent l'être les grandes réunions familiales, comment réunir et réjouir tout le monde !... Le Banquet du Faisan est ouvert à tous et souhaite se réaliser avec la participation de tous. C'est un événement pour Lille 2004, un grand banquet littéraire destiné à la poésie. Il tournera dans plusieurs villes. Son historique et la manière dont il se déroulera, son chemin poétique et ses préparatifs sont exposés dans les lignes qui suivent.

2004 : Lille et Gênes capitales culturelles européennes

Quelle place à cette occasion pour la poésie ? Quelles scènes pour l'écriture parlée ? Comment concrétiser une présence des auteurs dans ce Nord où s'inventèrent les jeux oratoires, du Jeu de la Feuillée aux Fatrasies d'Arras, des farces médiévales au patois des mines ?

Le Vœu du Faisan

Fêtes grandioses au Palais ducal de Lille décidées par Philippe le Bon, duc de Bourgogne, en 1454 pour le départ aux croisades vers Constantinople. Le banquet fut une prouesse d'abondance et d'inventions. Les invités découvraient des tables spectaculaires à l'image des pays de Cocagne. Entremets où s'agitaient une scénographie vivante et des miracles de machinerie. Tout était réjouissance et l'occasion de créations poétiques déclamées ou d'imageries théâtrales mêlant joyeusement le sacré et le profane. Les poésies savantes succédaient aux fatrasies dialectales, les joutes poétiques aux jongleries.

Règles

Dans son principe, le banquet sera itinérant, se mettant à la disposition des circonstances qui favorisent un rapport à l'écriture et aux déclamations littéraires. Quelquefois inaugurales, grandioses, historiques et marqueront l'année 2004. D'autres fois elles retrouveront cette évidence des grands repas de famille, cette inoxydable chaleur du Nord et pourront de faire en collaboration avec les associations pour l'édification des repas et sous la direction de Brigitte de Malau pour les cuisines, l'exigence gustative et l'esthétique.

Temps et lieux

Le banquet ne sera pas seulement le temps de la table ou des soirées mais aussi une démarche autour des lectures publiques. Etalé sur plusieurs jours, le banquet devient le prétexte à des salons de lecture l'après-midi, ou de conférences en dehors des soirées. L'utilisation du lieu Banquet peut ainsi ne pas se limiter à la soirée seule. Participeront des partenaires habitués aux actions de lectures, dont les théâtres. Par ailleurs, la scénographie du Banquet permettra d'en faire un lieu d'exposition : projet du photographe Xavier Lambours sur le Nord et le cyclisme, par exemple.

Décors, scénographie

J'aimais les peintures idiotes, dessus de portes, décors, toiles de saltimbanques, enseignes, enluminures populaires ; la littérature démodée, latin d'église, livres érotiques sans orthographe, roman de nos aïeules, contes de fées, petits livres de l'enfance, opéras vieux, refrains niais, rythme naïfs... La vieillerie poétique avait une bonne part dans mon alchimie du verbe. Notre lieu rêvé sera à la fois savant et populaire, croisement d'érudition et de plaisir, inspiré, spontané, ménageant l'hypothèse du ratage et les aspérités de la faute de goût.

L'abondance fait presque figure de banalité, aujourd'hui. Il faudrait opposer Carême à Mardi Gras, s'amuser des jours maigres, dire et déclamer la grande bouffe avec trois boîtes de sardines sur la table. L'iconographie rurale flamande est un guide ; retrouver sans doute aussi le plaisir du pain et des frugalités.

Thèmes

Il y a des thèmes aux banquets selon les villes où ils se déroulent, ou les circonstances. Banquets de poésie pour le Printemps des Poètes, ou consacrés à Adam de la Halle à Arras, banquets picards, franco-belges, Maroc, Alger, banquet de la mariée, banquet Europe, banquet Villa Mont-Noir, banquet du vélo et de la transmission, banquet Rabelais, banquet de la sale défaite banquet de l'accordéon etc.

Jacques Bonnaffé, février 2002.

Un banquet ?

  • S'agit-il d' un repas ? Oui, d'un vaste repas, on y retrouve cette coutume des Flandres, préparé avec la complicité d'un quartier et d'associations variées. Les mouvements du service de table sont mis en scène. Les intervenants peuvent aller jusqu'à jouer mais ce n'est pas un dîner-spectacle. On pourrait l'appeler centre d'édition vocale. Exposition publique de l'écriture parlée. C'est une cérémonie plutôt qu'autre chose, dont les images lointaines remontent à Rabelais. Plusieurs temps structurent la soirée, les thèmes changent selon les villes et les demandes. Wallers Portes du Hainaut : le vélo c'est la transmission, évocation du patrimoine vivant, l'apprentissage aujourd'hui ; Mont-Noir : livre, banquet champêtre ; Arras : Adam de la Halle, la poésie des trouvères…
  • Questions cuisines. un intendant travaille à ces préparations avec la population. La table sera faite de ces collaborations. A ces personnes clés : auteurs, acteurs, intendant, cuisinier, se joignent deux talents techniques : un scénographe, un créateur du son.
  • Les Banquets du Faisan seront montés avec le soutien de Lille 2004, ils tourneront dans plusieurs villes et leur thèmes changeront selon les destinations.
  • Le Banquet du Vélo - Transmissions, à Aremberg s'étend sur deux jours. C'est un grand événement public réalisé avec la participation des associations et des acteurs naturels de la région. Il est précédé d'une résidence de trois mois de Jacques Bonnaffé de son équipe et d'un auteur, Patrice Delbourg. Depuis trois ans une enquête photographique conduite par Xavier Lambours sur le vélo dans le Nord a déjà tissé un lien avec les passionnés du cyclisme, ainsi qu'un spectacle 54x13 joué par Jacques Bonnaffé dans de nombreuses villes. Au centre de ce Banquet du Vélo, une grande exposition donc qui témoigne de cette passion à travers toutes les courses amateurs et professionnelles. Et des invités nombreux, des scènes nombreuses ouvertes aux récits de vie, aux transmissions.

Crédits

<ul>
<li>Wikimedia Commons pour les photos de <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_le_Bon" title="Ouvrir la page">Philippe le Bon</a> et <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Banquet_du_faisan" title="Ouvrir la page">le Vœu du Faisan</a>, <a href="velolavie-xavier-lambours" title="Ouvrir la page">Xavier Lambours</a> pour celle des tables, Christophe Manquillé pour celles du <em>Banquet de l'Afrite du nord</em> ;</li>
<li>    conseil scénographies et cuisines : <a href="http://www.brigittedemalau.com" title="Site internet">Brigitte de Malau</a>.</li>